Lectures lunaires

Lectures lunaires #3 – Août 2017

Du développement personnel et spirituel, une histoire courte mais intense autour d’un tissu précieux, un gros tome qui arrive à sa fin et de la fantasy à la sauce Stephen King. De la variété, comme toujours, pour ce troisième opus des Lectures lunaires !

  • La colère. Transformer son énergie en sagesse de Thich Nhat Hanh

Moine bouddhiste vietnamien exilé en France, Thich Nhat Hanh nous donne dans ces livres2017.09.19 - Colère ses conseils pour apprendre à maîtriser notre colère afin de prendre conscience de nos émotions et améliorer notre communication avec les autres.

La première fois que j’ai vu ce livre, je me suis dit « celui-là est fait pour moi ! » Je suis plutôt un personne calme. Mais des vagues de colère me submergent régulièrement sans raison, me poussant à déverser ma rancoeur et mon angoisse sur les premières personnes venues, c’est-à-dire mes proches, les gens que j’aime le plus au monde. Consciente de ce problème, ce livre me paraissait être un bon ouvrage pour apprendre à gouverner ces éclats furieux.

Néanmoins, sa lecture n’a pas été évidente. Certains passages me parlaient, notamment ceux donnant des outils pour mieux gérer sa colère. Mais d’autres ne me touchaient pas du tout et j’ai noté les nombreuses répétitions dans les métaphores, ce qui avait le don… de m’énerver ! Je me rends compte que j’ai du mal avec les livres sur le développement spirituel. Comme si je me révoltais intérieurement, comme si quelque chose en moi ne souhaitait pas intégrer les enseignements, ni même les écouter.

Et pourtant… Pourtant, si aucun miracle n’a eu lieu, j’ai vraiment ressenti une différence dans ma vie quotidienne et une meilleure gestion de la colère. Bien évidemment, ce n’est pas parfait et j’ai encore des accès qui me donnent envie de tout envoyer valser mais cette lecture a ouvert une porte en moi. Je sais désormais que ma colère n’est pas une mauvaise chose, que l’important est de prendre conscience de son existence et d’en prendre soin afin de créer une meilleure relation avec moi-même et les autres.


  • Soie d’Alessandro Barrico

2017.09.19 - Soie

Dans les années 1860, Hervé Joncour part au Japon chercher des oeufs de vers à soie sain afin de sauver une élevage victime d’une épidémie mondiale. Autour de ce trésor se forme un roman où voyages, amours et guerre se mêlent.

Ce livre m’avait été recommandé par de nombreuses personnes. Aussi, quand je suis tombée dessus dans une vente, je n’ai pas hésité. Et j’ai bien fait…

Ce fût une superbe lecture. Le roman est très court, les chapitres d’une brieveté confondante et pourtant rien ne manque. Alessandro Barrico a ce talent pour raconter l’essentiel sans y ajouter de fioriture, ce qui donne une histoire d’une intensité à couper le souffle. Tout y est parfait, la structure du récit comme les descriptions courtes mais puissantes.

Je me suis beaucoup attachée aux différents personnages qui sont tous très marquants par leur caractère et leurs actions. En somme, un livre puissant et magique qui vous fera découvrir une des plus belles plumes de la littérature italienne.


  • Un monde sans fin de Ken Follet

2017.09.19 - Monde sans fin

Plusieurs décennies après les événements des Piliers de la Terre, quatre enfants se rencontrent à Kingsbridge et deviennent les témoins involontaires d’un affrontement meurtrier. Dès lors, leurs destinées ne vont cesser de se croiser dans la ville de Kingsbridge.

« Ouf, enfin ! » Voilà ce que je me suis dit lorsque j’ai fini cette lecture. C’est qu’il m’a fallu m’y prendre à plusieurs fois pour en venir à bout : commencer, abandonner, reprendre depuis le début, laisser de côté et puis se remotiver pour le terminer.

L’une des raisons de ce désintérêt – outre le poids et la taille de ce pavé – est l’histoire en elle-même que j’ai trouvée inégale, surtout comparée aux Piliers de la terre. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est le développement psychologique des quatre personnages principaux : Merthin, Caris, Gwenda et Ralph. Ils montrent tous un regard différent sur ce qu’ils leur arrive, sur l’évolution des coutumes de l’époque ainsi que sur les grands bouleversements notamment l’arrivée de la peste noire. La temporalité longue du roman qui se déroule sur 40 ans est aussi un point positif.

En bref, des points positifs pour ce roman qui m’a tout de même laissée sur ma faim – et ce, malgré ses 1 286 pages !


  • Les yeux du dragon de Stephen King

2017.09.19 - Yeux du dragon

Dans le royaume de Delain, le roi vient de mourir. Son fils aîné Peter doit lui succéder mais, accusé du meurtre de son père, il est enfermé à vie dans une tour. Sur le trône, son jeune et faible Thomas se repose entièrement sur Flagg, l’ancien conseiller de son père, pour administrer Delain. Mais Flagg a d’autres projets pour ce royaume, des projets maléfiques…

C’est le premier livre de Stephen King que je lis. Si je ne lirai probablement jamais certaines de ses oeuvres (genre Ça), j’étais curieuse son style, notamment à travers un roman de fantasy, genre que j’apprécié énormément.

Ce livre est avant tout un conte : on y retrouve des personnages caractéristiques (le bon prince, le mauvais conseiller, le « mauvais » prince…) et le narrateur se présente comme un conteur qui interpelle régulièrement le lecteur. Cependant, il s’agit bien d’un roman par le détail de la psychologie des personnages qui interroge les notions de bien et de mal.

Elément surprenant, l’histoire telle qu’elle est décrite dans le résumé ne commence qu’à partir du tiers du livre. La première partie du roman est destinée à planter le décor et le caractère des personnages. Les descriptions sont longues et fournies mais toujours captivantes.

Enfin, j’ai du mal à poser mon bouquin car le suspense est intense. On se demande ce qu’il va arriver aux personnages et on s’inquiète pour eux, notamment quand Flagg décide de s’en mêler ! C’est donc un excellent thriller sur fond de fantasy que je vous recommande !

Et vous, qu’avez-vous lu en cet fin d’été ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s