Les p'tits coups d'coeur

Les p’tits coups d’cœur – Mai 2018

Et voilà, il est déjà temps de vous retrouver pour mes p’tits coups d’coeur du mois de mai avec un livre féministe, un podcast sur la paternité et une série fantasy ! Bonne dégustation 😉

  • Livre – Libérées de Titiou Lecoq

Dans ce livre, la journaliste et écrivaine Titiou Lecoq s’attaque à un sujet de taille : les tâches ménagères. Pas forcément très glamour, considérées comme triviales et donc sans importance, c’est pourtant bien devant le panier de linge sale que se gagne le combat féministe.

livre_liberees_titiou_lecoq_panier
Avec en guest-star, le plus mignon des paniers de linge sale !

 

C’est la vue, devenue insupportable, d’une chaussette en plein milieu de son salon qui pousse Titiou Lecoq à questionner nos rapports au rangement et au ménage : pourquoi les femmes passent plus de temps que les hommes sur les tâches ménagères ? Y-a-t-il eu des améliorations depuis les dernières décennies ? (spoiler : pas vraiment) Comment l’histoire de l’éducation peut expliquer cette différence ? Pourquoi l’intérieur, l’espace privé, est considéré comme le domaine des femmes tandis que l’extérieur, l’espace public, est celui des hommes ? Et qu’est-ce que cela implique pour la vie d’une femme lorsqu’elle sort dans l’espace public ?

Au-delà du titre humoristique concernant le panier à linge, c’est bien toutes ces questions qui sont abordées dans le livre. Pour moi, il a été une vraie source de révélations. Si je suis bien consciente que la répartition des tâches ménagères doit être réfléchie et discutée pour être équitable, j’ai pris conscience que mon malaise à être dans l’espace public n’est pas forcément liée à mon caractère introverti mais peut-être bien à l’histoire et la société qui me disent : « ce n’est pas ta place ».

J’aime beaucoup que Titiou Lecoq aborde des sujets si triviaux pour montrer à quel point, en réalité, ils ne sont pas anodins et qu’ils sont les meilleurs exemples des inégalités femmes-hommes dans notre société. Son écriture est très plaisante, claire, sans jugement et avec des traits d’humour qui m’ont bien fait rire !

Mon seul regret, c’est que l’ouvrage expose les problèmes, leurs origines et leurs traductions dans notre société actuelle mais sans donner de plan pratique pour bien répartir les tâches ménagères au sein d’un couple, d’une famille ou même d’une coloc’. En même temps, c’est un essai, j’étais prévenue 😉

Ce livre est pour toute personne qui s’intéresse au féminisme, qui aimerait comprendre pourquoi notre société est toujours aussi sexiste et qui voudrait avoir des bases théoriques avant de passer à l’action pour plus d’équité au quotidien !

  • Podcast – Histoire de Darons

C’est probablement le podcast que j’ai le plus écouté au mois de mai (au coude à coude avec l’émission « Grand bien vous fasse » de France Inter). Histoire de Darons a été créé par Fabrice Florent, le fondateur du site madmoiZelle.com, pour faire parler les papas de ce qu’est la paternité pour eux, de la façon dont ils ont vécu la grossesse, l’accouchement, de leurs relations avec leurs enfants.

histoires-darons-manu

Je trouve très important de donner la parole aux pères car ils sont souvent peu sollicités et peu entendus. Pourtant, les jeunes papas, autant que les jeunes mamans, ont besoin de modèles de parentalité variés afin de pouvoir construire leur propre façon d’être parent.

Chaque épisode me touche, je suis émue par l’amour de ces pères pour leurs enfants, qui se battent pour eux, qui font des erreurs parfois et qui font du mieux qu’ils peuvent chaque jour. Je n’ai écouté que 7 épisodes sur les 19 disponibles (la faute à la trop grande quantité de très bons podcasts en tout genre !). Mes trois préférés à ce jour sont :

  • Le premier avec Verino qui parle notamment de la manière dont il souhaite élever ses deux fils en tant que féministe.
  • L’épisode avec McFly qui nous montre un papa très engagé pour sa fille mais aussi la planète et le monde qui l’entoure.
  • Et enfin, le dernier épisode que j’ai écouté et qui m’a fendu le cœur est celui de Manu qui a vécu une fausse couche douloureuse avec sa femme et passé de nombreuses épreuves avant de devenir l’heureux papa de jumeaux.

Histoire de Darons, c’est un super podcast à écouter pour découvrir des histoires émouvantes et des modèles de paternité variés et inspirants !

  • Série – Les chroniques de Shannara

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas été en contact avec de la fantasy, que ce soit à la télé ou en livre. Mon dernier visionnage du Seigneur des Anneaux remonte à bien trop longtemps. Pourtant, la fantasy est mon genre préféré parce que j’y trouve ce qui me fait rêver : de la magie, des mondes réinventés, des univers à découvrir, une possibilité de s’échapper facilement du quotidien.

Et en même temps, comme je vous le disais ici, j’ai lancé le premier épisode des Chroniques de Shannara, sans grande conviction, vraiment pour essayer. Et j’ai totalement accroché !

Les Chroniques de Shannara, c’est l’histoire de l’alliance improbable entre Amberle, princesse des elfes, Wil Ohmsford, mi-elfe mi-humain, et Eretria, humaine vagabonde, pour sauver l’Ellcrys, un arbre dont la légende dit qu’il empêche une armée de démons de revenir ravager les royaume de Quatre Mondes.

tf1_container_ingest151467_image_0_600x800

Cette série m’a happée et chaque épisode appelait le suivant. Comme toujours, les personnages sont très importants pour moi : si je ne les aime pas, c’est rare que j’apprécie l’œuvre ! Dans cette série, je me suis accrochée à chacun d’entre eux avec leurs qualités et leurs défauts. Coup de cœur pour Eretria qui peut être très irritante mais dont on perçoit rapidement la vulnérabilité et l’important besoin d’appartenir à un groupe. J’aime beaucoup le rôle qu’elle joue dans la série et son évolution au fil des épisodes.

J’apprécie aussi beaucoup l’univers avec les différentes races : humains, elfes, gnomes, trolls. Les images sont très belles et on entre directement dans le royaume, jusqu’à ce qu’on croise une voiture ou un frigo au détour d’une image ! Eh oui, c’est que Quatre Mondes est construit sur les ruines de l’ancienne Terre. Ces petits détails donnent une atmosphère unique en son genre à la série, à la fois post-apocalyptique et fantasy.

Pour l’instant, je n’ai visionné que la saison 1 sur Netflix pour savourer et alterner un peu les séries. Mais je ne vais pas tarder à me lancer dans la saison 2 et là, je ne répondrai plus de rien !

Et vous, quels ont été vos coups de cœur de ce mois de mai ?

Publicités

1 réflexion au sujet de “Les p’tits coups d’cœur – Mai 2018”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s